Consultant International SBC Immunisation (introduction nouveau vaccin HPV), Djibouti

News About Turkey - NAT
11 Min Read

UNICEF Global


L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés de la planète. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

1. Contexte & justification:
Le papillomavirus est une infection virale prévalente du tractus génital qui peut entraîner diverses affections chez les hommes et les femmes, notamment des lésions précancéreuses susceptibles d’évoluer vers un cancer.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le cancer du col de l’utérus reste le quatrième cancer le plus répandu chez les femmes à l’échelle mondiale, avec 570 000 nouveaux cas estimés en 2018 (9) et le sixième cancer chez les femmes dans la Région de la Méditerranée orientale. Tous les pays sont touchés, mais l’incidence est plus élevée dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Plus de 85 % des femmes touchées sont jeunes, peu éduquées, et vivent dans les pays les plus pauvres du monde. Beaucoup sont aussi les mères de jeunes enfants dont la survie est ensuite compromise par le décès prématuré de leur mère.
Pour éliminer le cancer du col de l’utérus en tant que problème de santé publique, il faut agir d’urgence et prendre des mesures audacieuses pour généraliser et soutenir les interventions fondées sur des bases factuelles (vaccination contre le papillomavirus humain (VPH), dépistage du cancer du col de l’utérus et prise en charge des cas détectés), mais ces mesures doivent être stratégiques.
La recherche a démontré qu’une dose unique de vaccin contre le VPH est suffisante pour provoquer une réponse immunitaire qui offre une protection similaire à celle d’un schéma multidose contre l’infection initiale et persistante par le VPH. La stratégie mondiale en vue d’accélérer l’élimination du cancer du col de l’utérus tant que problème de santé publique recommande entre autres que 90% des filles soient entièrement vaccinées contre le papillomavirus humain à l’âge de 15 ans ; afin de réduire à long terme le risque de développer un cancer du col de l’utérus.
Dans le souci de garantir la santé optimale des adolescents et prévenir le cancer du col de l’utérus, le ministère de la Santé de Djibouti compte introduire dans son calendrier vaccinal le vaccin contre le HPV. Ce qui nécessitera la mise des actions de communication et de mobilisation sociale à l’échelle nationale, fondées sur des bases factuelles afin de comprendre les obstacles sociaux, culturels, sociétaux pouvant nuire à l’acceptation du vaccin parmi le grand public et stimuler la demande
Les présents termes de références visent à recruter un consultant international en changement social comportemental afin d’apporter un appui au Programme Elargi de Vaccination (PEV) et la Direction de la Promotion de la Santé (DPS) pour la planification, la mise en œuvre, le suivi et la documentation de stratégies de communication efficaces pour la génération de la demande dans le cadre de l’introduction du nouveau vaccin HPV à Djibouti. Download File ToR Consultant international SBC HPV.docx

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, la santé

Comment pouvez-vous faire la différence ?

– Appuyer les structures techniques du ministère de la Santé dans la conception, le suivi et l’évaluation des interventions de Changement Social et Comportemental (CSC) visant le renforcement de la demande et l’utilisation des services de la vaccination de routine dans le cadre de l’introduction du vaccin anti HPV ;
– Analyser les barrières comportementales majeures ainsi que les motivations individuelles et collectives de la demande et l’utilisation des services vaccination contre le HPV à toutes les étapes du parcours de soins
– Appuyer la planification, la mise en œuvre, le suivi et évaluation de stratégie efficace de communication pour générer la confiance, l’acceptation du vaccin anti HPV à travers : la recherche opérationnelle (étude CAP), la mobilisation sociale & l’engagement communautaire – le renforcement des capacités des acteurs – le plaidoyer auprès des autorités clés et partenariats stratégiques avec les personnes influentes – développement des messages clés et les supports de communication – le développement d’un plan de gestion des rumeurs/désinformation et SOP de communication de crise.
– Identifier et analyser les goulots d’étranglement (facteurs socioéconomiques structurels et conjoncturels) pouvant la demande et l’utilisation des services de vaccination contre le HPV par tout ou partie des membres des différents groupes/communautés
– Identifier et analyser les motivations individuelles et collectives à tous les niveaux du parcours de soins susceptibles d’accélérer la demande et l’utilisations des services de vaccination contre le HPV par les adolescentes/filles ;
– Analyser les synergies utiles qui pourraient favoriser durablement la demande et l’utilisation des services de vaccination contre le HPV par les adolescentes/filles ;
– Faire une analyse des acteurs sociétaux et des rôles qu’ils peuvent jouer pour la promotion de la demande et l’utilisations des services de vaccination contre le HPV par les adolescentes/filles ;
– Proposer une démarche logique et cohérente pour la promotion de la demande et l’utilisation des services de vaccination contre le HPV par les adolescentes/filles ;
– En collaboration avec le PEV et ses partenaires, organiser la recherche formative, le développement, le pré-test et la production des matériels de communication, culturellement pertinent pour assurer une augmentation de la demande et l’utilisation de services de vaccination.
– Contribuer aux efforts de plaidoyer et de renforcement des partenariats avec divers groupes sociaux, notamment les associations des femmes et jeunes pour les orienter sur les approches et les techniques de communication efficace en faveur de l’introduction du vaccin HPV.
– Documenter les bonnes pratiques, appuyer l’innovation, la gestion des connaissances.

Pour être considéré comme un défenseur de chaque enfant, vous devez…

Consultant International SBC Immunisation (introduction nouveau vaccin HPV), Djibouti 1

Pour chaque enfant, vous démontrez…

Les valeurs de l’UNICEF : attention, respect, intégrité, confiance, responsabilité et durabilité (CRITAS).
 Pour consulter notre cadre de compétences, veuillez cliquer ici.  here

 L’UNICEF est là pour servir les enfants les plus défavorisés du monde et notre personnel doit refléter la diversité de ces enfants. The UNICEF family is committed to include everyone,La famille de l’UNICEF s’engage à inclure tout le monde, indépendamment de la race/ethnie, de l’âge, du handicap, de l’identité de genre, de l’orientation sexuelle, de la religion, de la nationalité, du milieu socio-économique ou de toute autre caractéristique personnelle.

L’UNICEF propose des aménagements raisonnables aux consultants/contractants individuels handicapés. Il peut s’agir, par exemple, de logiciels accessibles, d’une aide au voyage pour les missions ou d’accompagnateurs personnels. Nous vous encourageons à faire état de votre handicap lors de votre candidature, au cas où vous auriez besoin d’aménagements raisonnables au cours du processus de sélection et, par la suite, dans le cadre de votre affectation.

L’UNICEF applique une politique de tolérance zéro à l’égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations unies et de l’UNICEF, notamment l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. L’UNICEF adhère également à des principes stricts de protection de l’enfance. Tous les candidats sélectionnés devront adhérer à ces normes et principes et feront donc l’objet d’une vérification rigoureuse de leurs références et de leurs antécédents. Le contrôle des antécédents comprendra la vérification des titres universitaires et des antécédents professionnels. Candidats sélectionnés

Remarques :

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à l’étape suivante du processus de sélection.

Les personnes engagées dans le cadre d’un contrat de consultant ou d’un contrat individuel ne seront pas considérées comme des « membres du personnel » au sens du statut et du règlement du personnel des Nations unies et des politiques et procédures de l’UNICEF, et n’auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les droits à congé et la couverture de l’assurance médicale). Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et par les Conditions générales des contrats de services des consultants et des contractants individuels. Les consultants et les contractants individuels sont responsables de la détermination de leurs obligations fiscales et du paiement de tout impôt et/ou taxe, conformément à la législation locale ou à toute autre législation applicable.

Il incombe au candidat sélectionné de s’assurer que le visa (le cas échéant) et l’assurance maladie nécessaires à l’exécution des tâches prévues dans le contrat sont valables pour toute la durée du contrat. Les candidats sélectionnés doivent confirmer qu’ils sont entièrement vaccinés contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19) au moyen d’un vaccin approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce qui doit être fait avant le début de la mission. Elle ne s’applique pas aux consultants qui travailleront à distance et ne sont pas censés travailler ou se rendre dans les locaux de l’UNICEF, sur les lieux d’exécution des programmes ou interagir directement avec les communautés avec lesquelles l’UNICEF travaille, ni se déplacer pour exercer des fonctions pour l’UNICEF pendant la durée de leur contrat de consultant.

 

Advertised: 10 Jun 2024 E. Africa Standard Time
Deadline: 24 Jun 2024 E. Africa Standard Time

Apply now
***Show some love and please mention newsaboutturkey.com* in your application***
***We also feel loved when you share it***

Share This Article