Recrutement d’un Cabinet d ’expertise en Marketing rural

News About Turkey - NAT
15 Min Read
  • Contract
  • Bamako

ILO - International Labour Organization


1 Contexte
L’Organisation Internationale du Travail (OIT) au Mali, à travers son projet « An Ka Baara », vise à promouvoir la transformation économique et l’emploi productif au sud du Mali pour les femmes et les jeunes, notamment dans le secteur horticole, principalement concentré dans les régions de Sikasso et Koulikoro. Le secteur fournit une source de salaires et des opportunités de travail indépendant à un grand nombre de femmes et de jeunes pauvres, principalement au niveau des producteurs, dont le nombre augmente en raison de la large reconnaissance du potentiel de récompense élevé de la production de fruits et légumes. Cependant, les opportunités d’emploi et les perspectives de génération de revenus sont instables et limitées par l’accès à des intrants de qualité et à l’eau, en particulier pour les femmes et les jeunes. De plus, il s’agit également d’une activité à haut risque en raison de sa vulnérabilité aux ravageurs et aux maladies, qui est souvent mal gérée par les agriculteurs qui utilisent de manière inappropriée les intrants chimiques. Les longues distances jusqu’aux revendeurs de produits agricoles, les contraintes financières et le manque de connaissances sur les intrants de qualité et leurs avantages économiques entraînent l’utilisation d’intrants de qualité inférieure et inadéquat, ainsi que leur utilisation inappropriée. Par conséquent, de nombreux petits producteurs horticoles obtiennent de faibles rendements et une qualité de produit inférieure. Les semences de qualité inférieure peuvent présenter de faibles taux de germination ou manquer de caractéristiques souhaitables telles que la résistance aux maladies ou la résilience environnementale, ce qui réduit finalement la productivité, voire entraîne des pertes de récoltes. De même, l’utilisation d’engrais ou de pesticides inadéquats peut compromettre les rendements et entraîner une dégradation de l’environnement, une pollution et des risques pour la santé des agriculteurs et des consommateurs. L’accès à l’eau grâce aux équipements d’irrigation est une autre contrainte majeure qui limite la croissance et le fort potentiel d’emploi du secteur. En particulier pendant la saison sèche, l’accès insuffisant aux ressources en eau exerce une pression importante sur les jeunes et les femmes des zones rurales, les privant de revenus pendant près de huit mois par an.
La plupart des fournisseurs d’intrants et d’équipements semblent manquer de vision stratégique pour
pénétrer davantage le marché semi-urbain et rural, y compris les femmes et les jeunes dans l’horticulture. Il semble y avoir un potentiel important pour étendre leurs réseaux de distribution et renforcer leur capacité en matière de commercialisation du dernier kilomètre et de fourniture de conseils techniques clés aux horticulteurs. Le projet aidera les fournisseurs d’intrants à commercialiser leurs produits auprès des producteurs horticoles, avec un accent particulier sur les femmes et les jeunes. Pour commercialiser efficacement les semences auprès des petits exploitants, il est crucial d’employer une approche à plusieurs volets qui utilise divers canaux et stratégies.

2 Objectifs de la mission
Ces termes de référence ont trait au rôle d’un cabinet d’expertise en Marketing rural, pour accompagner (4-5) entreprises de fourniture d’intrants agricoles et d’équipement d’irrigation au Mali dans l’élaboration et la mise en oeuvre d’un plan marketing complet et d’une stratégie de vente ciblant les producteurs horticoles, en particulier les jeunes et les femmes.
Les principaux objectifs de l’engagement du cabinet sont les suivants :
– Evaluer les besoins de l’entreprise en matière de marketing et vente aux producteurs horticoles, en
particulier les jeunes et les femmes.
– Sur la base de cette évaluation, mettre en place un plan marketing et une stratégie de vente et
renforcer les capacités de l’entreprise à mettre en oeuvre efficacement les stratégies marketing et de
vente.

3 Activités et livrables
Activités :
Le cabinet effectuera, en collaboration étroite avec les entreprises (sélectionnées par le projet de l’OIT) les
tâches suivantes :
– Effectuer une évaluation des pratiques marketing actuelles, de la dynamique du marché et des
défis rencontrés par les producteurs horticoles dans l’accès aux intrants agricoles.
– Collaborer avec les entreprises pour élaborer un plan marketing complet adapté aux besoins et
aux préférences des producteurs horticoles, en tenant compte de facteurs tels que les types de
cultures, les emplacements géographiques et les segments de marché.
– Concevoir une stratégie de vente qui optimise les canaux de distribution, la logistique de transport,
et la gestion des stocks pour garantir une livraison rapide des intrants agricoles aux producteurs
horticoles.
– Fournir des sessions de formation et de renforcement des capacités au personnel de l’entreprise
de fourniture d’intrants agricoles sur les meilleures pratiques en matière de marketing et de vente, la
gestion de la relation client et les connaissances produits.
– Développer des mécanismes de suivi et d’évaluation pour suivre la mise en oeuvre et l’impact
des stratégies marketing et de vente, y compris les performances des ventes, les retours des clients
et la pénétration du marché.
Livrables :
Le cabinet devra produire les livrables suivants :
1. Une étude de marché et une évaluation de la stratégie de l’entreprise
2. Un plan marketing détaillé décrivant les objectifs, les marchés cibles, les activités
promotionnelles, les stratégies de tarification et les délais, adapté aux besoins des producteurs
horticoles.
3. Une stratégie de vente décrivant les canaux de distribution, la logistique de transport, la gestion
des stocks et les indicateurs de performance pour suivre les progrès.
4. Des supports de formation pour les sessions de renforcement des capacités menées avec le
personnel de l’entreprise de fourniture d’intrants agricoles, axés sur le développement des
compétences en marketing et en vente.
5. Un cadre de suivi et d’évaluation pour évaluer l’efficacité et l’impact des stratégies mises en
oeuvre, y compris les indicateurs de performance clés et les mécanismes de retour d’information.

6. Rapport final résumant les activités, les résultats attendus, des recommandations relatives au
marketing et distribution des différentes entreprises.
Calendrier :
La prestation devrait commencer le 08 juillet et se terminer le 20 décembre. Le nombre maximum de jours est estimé 35.

N° Livrables Date livraison en 2024
1- Une étude de marché et une évaluation de la stratégie del’entreprise 25 juillet
2- Un plan marketing détaillé 1er aout
3- Une stratégie de vente 15 aout
4- Des supports de formation 30 aout
5- Un cadre de suivi et d’évaluation 15 septembre
6- Rapport final 15 décembre

4 Qualifications
Le cabinet devrait posséder les qualifications et l’expertise suivantes :
– 5 ans d’expérience avérée en marketing, de préférence dans le secteur agricole ou agroalimentaire,
incluant l’élaboration et la mise en oeuvre de plans marketing et de stratégies de vente, au Mali ou
dans un contexte similaire.
– 3 ans d’expérience analytiques et de communication, avec la capacité de comprendre la dynamique
du marché, d’identifier les besoins des clients et de formuler des recommandations opérationnelles
– 1 an d’expérience dans le domaine du travail avec des entreprises de distribution / vente en zones
rurales, idéalement dans le domaine d’intrants et/ou équipements agricoles
– 1 an d’expérience dans la maîtrise des techniques de suivi et d’évaluation, avec la capacité de
suivre et d’évaluer l’impact des interventions en matière de marketing et de vente sur les
performances de l’entreprise.
– Une familiarité avec les contextes ruraux et une compréhension des défis auxquels sont confrontés
les producteurs horticoles dans l’accès aux intrants agricoles et l’adoption de pratiques agricoles
modernes.

5 Soumission
Les propositions doivent inclure une offre technique et d’une offre financière (les offres techniques et
financières doivent être envoyées dans des documents séparés)

Offre technique :
• Une méthodologie détaillée montrant une compréhension parfaite des termes de référence.
• Un calendrier prévisionnel des activités.
• Une brève présentation du cabinet et le (s) CV du/des consultant (s) principal/aux
• La preuve des travaux similaires déjà élaboré le cabinet ou par des membres de l’équipe de projet.
Offre financière : Le cabinet est prié de fournir un budget présentant aussi le taux journalier pour le/les
consultants engagés, sachant que le nombre de jours de travail total estimé pour cette mission est de 35
jours.

6 Critères d’évaluation
Les propositions seront évaluées sur la base des critères suivants :

Critères D’évaluation Points
Proposition technique : la méthodologie détaillée, la compréhension des enjeux, des
termes de référence 10

5 ans d’expérience avérée en marketing, de préférence dans le secteur agricole ou
agroalimentaire, incluant l’élaboration et la mise en oeuvre de plans marketing et de
stratégies de vente, au Mali ou dans un contexte similaire. 30

3 ans d’expérience analytiques et de communication, avec la capacité de comprendre la
dynamique du marché, d’identifier les besoins des clients et de formuler des
recommandations opérationnelles 30

1 an d’expérience dans le domaine du travail avec des entreprises de distribution / vente
en zones rurales, idéalement dans le domaine d’intrants et/ou équipements agricoles 20

1 an d’expérience dans la maîtrise des techniques de suivi et d’évaluation, avec la
capacité de suivre et d’évaluer l’impact des interventions en matière de marketing et de
vente sur les performances de l’entreprise 10

Offre Technique total points 100
Proposition financière 30

7 Critère de sélection
Les offres reçues seront évaluées à l’aide d’une méthode de notation combinée, dans laquelle les
qualifications et la méthodologie proposée seront pondérées à 70% et combinées à l’offre de prix, laquelle
sera pondérée à 30%.
Les offres qui n’auront pas obtenu la note minimale de 70% à l’évaluation technique ne seront pas
qualifiées pour l’évaluation financière.
Seulement les dossiers qui auront atteint un score de 70% des points attribués aux critères techniques
(total 100 points) auront la possibilité de voir leur offre financière évaluée.
Evaluation de la proposition financière (max 30 points).
Concernant l’offre financière, après avoir établi si les propositions sont complètes et dépourvues d’erreurs
de calcul, la proposition financière la moins-disante obtiendra la note maximale de trente (30) points.
Toutes les autres propositions financières sont notées selon la formule suivante :
P=y(x/z)

P = la note de la proposition financière évaluée
Y = la note maximale de la proposition financière (30 points)
X = prix de la proposition la moins disante
Z = prix de la proposition financière évaluée
Classement final
Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes technique (Nt) et financière (Nf)
combinées, avec application des pondérations suivantes pour aboutir à une note globale (NG) :
• T = poids donné à la proposition technique, soit 0,70.
• F = poids donné à la proposition financière, soit 0,30.
• T + F = 1,
• NG = (Nt x T %) + (Nf x F %)
La proposition qui obtient la note globale la plus élevée, après avoir additionné les notes des propositions
techniques et financières, sera considérée comme étant celle qui offre le meilleur rapport qualité-prix et
sera donc adjudicataire du marché.

8 Rémunération et échelonnement de paiements

Paiement Condition/ Livrables liés Taux
1 – Signature du contrat avec soumission de la note méthodologique et du
plan de travail 20 %
2- Livrable1 : Une étude de marché et une évaluation de la stratégie de
l’entreprise
Livrable 2 : Un plan marketing détaillé
Livrable 3 : Une stratégie de vente
Livrable 4 : Des supports de formation
Livrable 5 : Un cadre de suivi et d’évaluation 60 %
3-Livrable 6 : Rapport final 20 %

9 Gestion du contrat
L’Expert en Marketing rendra compte à la fois au directeur des entreprises concernées et au chef de projet.
Les mises à jour de progression et les livrables seront soumis selon un calendrier convenu.
Il sera sous la responsabilité du chef de projet.

10 Contact et Délai de Soumission

Pour toute question ou clarification, veuillez contacter [[email protected]], au plus tard le 26 juin
2024. Les réponses du BIT vous parviendront au plus tard le 27 juin 2024 à 17h.
Le délai de soumission des offres techniques et financières est fixé au 04 juillet 2024 à 23h59 à l’adresse
suivante : [[email protected]].

Sign up and apply
***Show some love and please mention newsaboutturkey.com* in your application***
***We also feel loved when you share it***

Share This Article